Jardins de l’Arène

Bâtiments et rues historiques
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les jardins publics des arènes s’étendent entre Corso Garibaldi et Via Porciglia et bordent le cours principal de la rivière Bacchiglione. Le long de ce côté des jardins se dresse le bastion des arènes, qui fait partie des remparts de la ville, tandis qu’en face, vous pourrez admirer l’ancien gazomètre et les restes du quai où accostaient les bateaux chargés de charbon.

On trouve également dans les jardins les vestiges des structures porteuses du théâtre romain, construit vers 70 après J.-C. Le théâtre était entouré d’un mur elliptique en blocs de calcaire qui constituait la base des gradins : il était d’une taille comparable à celle des arènes de Vérone, ce qui témoigne de la prospérité exceptionnelle de Padoue à cette époque. Le théâtre est plus connu sous le nom d’Arena (arènes) car on y épandait du sable pour les combats de gladiateurs.

Au Moyen ge, le théâtre a été démoli et utilisé comme carrière de pierres. Plus tard, la zone a été achetée par la riche famille Scrovegni qui y a construit son palais et sa célèbre chapelle. En 1801, le palais a été à son tour détruit tandis que la chapelle a été achetée par la ville de Padoue afin de préserver les fresques de Giotto.

  À l’entrée des jardins de l’Arena, le monument en marbre dédié à Giuseppe Garibaldi est l’œuvre d’Ambrogio Borghi. En face, le palais Cavalli du XVIe siècle abrite le musée géologique et l’Institut de géologie. Un peu plus loin se trouve le musée du palais Zuckermann.

Tag:

Corso Garibaldi, Padova

Resta in contatto

Iscriviti per ricevere aggiornamenti sugli eventi e le attività della città di Padova.