Porte Contarine

Monuments
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

 La Conca delle Porte Contarine est un monument hydraulique construit au XIIIe siècle, sous le règne du podestat Contarini. Il doit probablement son nom au podestat lui-même ou peut-être aussi à la « contrada Contarinorum », l’ancien nom du quartier.

Les portes Contarine étaient un important nœud de communication car deux voies d’eau s’y rejoignent : le Naviglio Interno, qui venait du sud et traversait le centre-ville, et le Piovego, qui sortait de la ville.

C’est ici, en 1900, que les premières ampoules électriques de Padoue ont pu être allumées avec l’électricité produite par la cascade de la Conca.

L’Oratorio della Beata Vergine (oratoire de la Sainte Vierge), qui donne sur la Conca delle Porte Contarine, est dédié à la Madonna dei Barcari, qui fut érigé en 1723.

Sur la plaque du mur ouest de l’Oratoire sont gravés les tarifs de passage des bateaux. Le texte n’est pas entièrement lisible car il a été resculpté au début du XIXe siècle, peut-être pour effacer l’image du Lion de Saint-Marc.

 La partie inférieure de la plaque, en revanche, montre les différents types de bateaux utilisés pour le transport des passagers et du bois.

On peut admirer à Padoue les verts lits d’inondation adossés aux murs vénitiens, érigés après le siège et la prise de la ville par les troupes impériales de Maximilien d’Autriche en 1509, pendant la guerre de la Ligue de Cambrai. La ville est immédiatement libérée et le Sénat vénitien ordonne la reconstruction de son système de défense, qui sert de modèle pour l’architecture militaire de l’époque.

 

Tag:

Via delle Porte Contarine, PADOVA

Resta in contatto

Iscriviti per ricevere aggiornamenti sugli eventi e le attività della città di Padova.